L’ACIGE, un gage de qualité

Afin de défendre l’éthique et valoriser collectivement le métier de courtier, une association a été fondée il y a quelques mois à Genève, regroupant déjà 30 petites et moyennes agences immobilières. L’Association des Agences et Courtiers Immobiliers Genevois encadre et régule les transactions immobilières: l’assurance d’une vente effectuée dans les règles de l’art! 
«En tant qu’acteurs du domaine du courtage et de la promotion immobilière dans le canton de Genève, nous avons décidé d’unir nos efforts en créant en 2019 l’Association des Agences et Courtiers Immobiliers Genevois (ACIGE), relate Marco Gru, vice-président de l’ACIGE. Cette association faîtière réunit uniquement des courtiers et des agences immobilières clairement identifiés et répondant à des critères exigeants». L’association fixe des objectifs visant à promouvoir la profession de courtier immobilier et à favoriser l’accès à la propriété. Elle promeut également la collaboration entre ses membres courtiers.   

  • Conseil immobilier: Le métier n’étant pas protégé, n’importe qui peut s’improviser courtier immobilier, sans pour autant en avoir les compétences. De nombreuses sociétés sont ainsi présentes sur le Net et informatisent l’ensemble du processus de vente. «Disruptant» la profession traditionnelle de courtier, ces agences proposent certes un forfait attrayant pour la commercialisation des biens, mais ne garantissent en rien la qualité des services rendus. «Les membres de l’ACIGE entendent se démarquer de ce modèle de fonctionnement sur plusieurs points. Nous sommes davantage orientés sur l’humain que sur l’informatique: le conseil et l’accompagnement des clients font partie intégrante de nos prestations. Par ailleurs, nos honoraires sont perçus uniquement lorsque la transaction est conclue. Enfin, nous nous efforçons d’effectuer des estimations cohérentes avec le marché immobilier genevois», précise Bertrand Dominé, membre du Comité de l’ACIGE. Un courtier professionnel est également bien informé de la législation et la fiscalité en vigueur. En bref: il est capable et apte à suivre des dossiers de manière rigoureuse. Quelles sont les agences immobilières qui peuvent adhérer à l’association? Pour être membre de l’ACIGE, il faut avoir une bonne connaissance du métier de courtier, avec au minimum trois ans d’expérience. L’agence (ou le courtier indépendant) doit également être déclarée au Registre du Commerce, être affiliée à une caisse AVS et avoir un n° TVA. Les membres sont tenus de disposer d’un site Internet et s’engagent à respecter les statuts, ainsi que la charte de déontologie de l’association. Chaque membre - quelle que soit la taille de l’agence qu’il représente - a le même poids, qui correspond à une voix; les décisions sont prises à la majorité. A terme, l’ACIGE souhaite que ses adhérents bénéficient d’une carte professionnelle qui atteste de la qualité des connaissances des courtiers.    
  • Les avantages du réseau: Les membres de l’ACIGE bénéficient du réseau d’agences et coopèrent entre eux si c’est dans l’intérêt du client. Les logiciels de gestion de la relation client (CRM) facilitent la tâche des courtiers car ils permettent de partager - selon des règles clairement définies - les dossiers relatifs aux biens mis en vente. Les échanges directs entre membres de l’ACIGE seront également favorisés grâce à des rencontres informelles, ainsi que des séances d’information en présence de spécialistes (notaires, avocats, responsables du Registre foncier, etc.). Comme l’union fait la force, l’ACIGE a la capacité, en tant qu’association, de faire entendre sa voix auprès des autorités, lors de projets de lois, de nouvelles normes, etc. Enfin, les membres du Comité ont prévu de rencontrer d’autres organisations professionnelles (USPI par exemple) afin de discuter d’éventuelles synergies. Les professionnels de la branche dont l’éthique correspond à l’ACIGE sont bienvenus!

Auteur:

Véronique Stein

Date de création:

28/01/2020